Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Notre passion, l'aéromodélisme et le grandeur principalement avec des avions de sport style racers GM, Meetings, techniques, astuces, reportages et des albums avec + 5742 photos. WELCOME...._______ Maj 2017_09_08.

1) Pulso Sagittario N°II en construct° & le N°I.

Bonjour les furieux de la vitesse______\\\\ 

 


C'est repartie, Mitch lance en construction le pulso Sagittario N° II.

en-construction (64)

Tout en bas de la page, la construction complète du Sagittarion N° I et une partie de l'historique du pulso avec plan, ces origines....

 

 

 

Vidéo sur l'ouverture des trappes et sortie de train avant.

https://www.youtube.com/watch?v=sCcTaufiggI&list=UUD21S_O30bkubYUlbQ3N4qQ

 

2014 09 28 (2)28 septembre 2014.

2014 09 28 (3)


2014 09 28 (4)

2014 09 28 (1)

2014 09 28 (5)Mise en place de la tole Offset pour la protection anti-chaleur du pulso.

Train électrique29 août 2014. Le nouveau tagazou sera équipé d'un train amorti rentrant électrique.


2014 08 12 (2) [1024x768] 

12 août 2014. La canne de démarrage en un seul bloc.

2014 08 12 (1) [1024x768]

12 août 2014.

2014 09 28


2014 08 12 (3) [1024x768]

2014 08 12 (4) [1024x768]

12 août 2014. Réception du fuso.

2014 02 17 (3) [1024x768]

21 fév 2014. En attendant l'arrivée du fuselage, découpe au fil chaud des ailes.

2014 02 17 (1) [1024x768]

21 fév 2014.

2014 02 17 (4) [1024x768]21 fév 2014.

 

 


Bonjour les furieux de la vitesse______\\\\ Le N° I.

en-construction (64)

Suite à l'achat d'un pulso Z 24 RC ZANIN par Mitch, vous trouverez ici (et à venir) les techniques diverses et les modifs apportées au Bobcat Falcon 120.


Pour tous renseignements sur le pulso et Sagittario vous pouvez contacter Michel signoret. C'est avec plaisir qu'il répondra à vos questions. 

E-mail : celine.mitch@orange.fr
Gros changement 24 janvier 2010, après réflexion sur le cahier des charges, le Falcon sera abandonné ! Son remplaçant : le jet Sagittario.... le fuso à été acheté et récupéré ce jour chez "Pégase Productions Modélisme" Christophe Mérigout à Muret un fabricant artisanale au service des modélismes. Merci à lui pour sa rapidité et son travail de "pro" !
Modèle Z 24 RC / 4,5 Kg de poussée / L: 775 mm / Diam. 85 mm / Poids: 850 Grs.

Après de nombreuses démos de divers pulso en meeting, on prête pas trop attention à sa mise en oeuvre, etc...
Mais aujourd'hui on se pose des tas de questions : comment ça marche ? le réservoir ? la canne de démarrage ? la boîte à étincelle ?
Simple ? mais pas si simple que ça le fonctionnement d'un tuyau de poêle !
C'est le voile noir, nous sommes au pied du mur !

Pour bien comprendre commençons par le début
, l’histoire du Pulsoréacteur :

L'invention du pulsoréacteur remonte au début des années 1900. En 1908, plus précisément, à Karavodine en Russie. Des ingénieurs avaient pensé à cette combustion pulsatoire afin de créer un générateur de gaz (pour lancer d'autres turbines...).Faible poussée et faible rendement. Puis peu de temps après des français ont poursuivi les recherches. Les ingénieurs Robert-Esnault et Pelterie (1914). Et c'est alors que l'ingénieur allemand Paul Schmidt va reprendre ce système, l'améliorer, l'optimiser pour une production à grande échelle, dans le cadre des armes secrètes d'Hitler le V1 qui vient du mot allemand "Vergeltungswaffe" qui veut dire "arme de représailles".

Bundesarchiv Bild 146-1973-029A-24A, Marschflugkörper V1 vV1

 

dyn005 original 448 336 pjpeg 2561764 21e951765c57309ccace0dyn005 original 448 336 pjpeg 2561764 5a6a1b33d4467ef9739fa

 

Une rampe de lancement mobile avec son V1. Le V1 sur la rampe a été retrouvé dans la forêt près du bunker. Le V1 fut tiré pour la première fois le 13 juin 1944, il était catapulté sur une rampe de 45 mètres. Au total 22.834 V1 fut tirés de juin 44 à mars 45 dont 10.942 sur Londres et 11.892 sur la Belgique (Anvers, Liége et Bruxelles).

Le V1 mesurait 8 mètres de long pour une envergure de 5,40 mètres, il emmenait 850 kilos d'explosif à 300 km de distance et à une vitesse de 650 km/h.


Puis encore après (1945), les américains vont entreprendre également des recherches sur petits  pulsoréacteurs (1.5 kg de poussée). En 1950 la France entreprend des recherches sur les pulsos sans clapet (à ne pas confondre avec les statoréacteurs, à combustion continue !!!), appelés Escopette et Ecrevisse. En 1970, Paolo Zanin produit en grande quantité des pulsos destinés à l'aéromodélisme.


Or, à ce jour, c'est toujours le seul fabricant en Europe à commercialiser des pulsoréacteurs en série ...

Voir leur site sur  http://www.z-jet.it


Autre sites :

http://www.pulse-jets.com

 

Le cycle de fonctionnement est le suivant :

 

Principe :
C'est à Huygens que l'on doit la découverte d'un phénomène de base utilisé dans les pulsoréacteurs : une capacité brusquement ouverte se vide au delà de l'équilibre avec le milieu extérieur et s'établit transitoirement en dépression. La chambre de combustion du pulso utilise cet effet de dépression assurant ses remplissages successifs et une combustion approximativement à volume constant.
Donc la combustion dans un pulsoréacteur s'apparente à celle d'un moteur 2 temps à piston, plutôt qu'à celle d'un turboréacteur où elle est continue. 
 
 Admission :
A la mise en route, on injecte de l'air comprimé (4 à 8 bars selon les moteurs);  le carburant est ainsi vaporisé à travers les clapets et pénètre dans la chambre de combustion. 
  
Explosion :
Les premières explosions sont réalisées grâce à une bougie et un allumage haute tension (bobine de roumkoff + vibreur). Lors de l'explosion du mélange, le volume triple, cette augmentation de pression a pour effet de fermer les clapets. Les gaz brûlés ne peuvent s'échapper que vers l'arrière, créant ainsi la poussée.
Les explosions suivantes sont entretenues par le contact du mélange sur les parois chaudes et la bougie devient donc obsolète. (C'est la raison pour laquelle on utilise pour l'allumage, une bougie amovible que l'on introduit par la tuyère au démarrage)
 
 
Re-Admission :
L'échappement des gaz chauds crée une dépression dans la chambre de combustion. Cette pression devient inférieure à la pression externe, les clapets s'ouvrent, le carburant pénètre dans la chambre, s'enflamme au contact des parois chaudes et ... un nouveau cycle commence ! Ceci à une fréquence de 200 à 300 fois par seconde ce qui explique le bruit sourd de ce type de propulseur.
 

 

Il existe aussi des pulsoréacteurs sans clapets dont les types principaux sont : l'Escopette et le Hiller-Lockwood.

 

Passons aux modifications apportées au BOBCAT en photos.

                                         (ANCIEN PROJET !!)

Modif Bobcat 120

 

DSC01326

24 janvier 2010. Voici les premières photos du Sagittario.....à l'état brut, tout juste sortie du moule ! avec Mitch. Hoooo il souri..


P1272759 [1024x768]

P1272762 [1024x768]

P1272763 [1024x768]

P1272764 [1024x768]

P1272765 [1024x768]

P1272766 [1024x768]

 

DSC01342

30 janvier 2010 : inspection du fuso par l'oeil expert de Jean Netzer.

Avec Mitch, tous ces commentaires sont enregistrés dans notre mémoire !

 

DSC01337

Samedi après-midi, découpe des ailes avec Mitch.


 DSC01340

Une fois découpée, Mitch se lance dans un débat !! les mains face au ciel ! Mais ça vol comment ??? Hi hi hiiiii......

 

2010-01-30 19.22.44

Le soir même, elles sont déjà sous presse !! Des anciennes presse RCM.....Stocker ces vieilles revues à du bon !!!


2010-02-04 19.30.11

Traçage, renfort du train en hêtre.


2010-02-04 19.32.21

04 février 2010.


2010-02-06 18.51.53

Le stab est déjà coffré et collé sur le fuselage !


La construction avance à grand pas !!

2010-02-12 17.41.57

12 février 2010.

 

2010-02-15 18.47.28

 

2010-02-15 18.47.45

15 février, le tagazou est déjà sur ces papattes !!! l'aile est en place.


P2192856 [1024x768]

P2192860 [1024x768]

19 février, visuel sur la commande de la profondeur.

Les gouvernes de profondeur sont également achevées.


P3072937

07 mars 2010, voici la déco de l'aile...... la finition restant à venir !! secret.....

 

2010-03-15 18.48.21

16 mars 2010, voici l'inter de réception. Le fonctionnement est différent d'un avion classique ! Ce système est essentiel, le pulso doit être démarré l'inter sur OFF. Ensuite, une fois démarré on retire la cale en rouge, ainsi le système de ressort en CAP le pousse naturellement sur ON...... et décollage.... c'est une histoire de seconde. Evidemment, le but est de décoller avec le Rx opérationnelle....ne rigoler pas...à ce jour des pulsos ont déjà décollé RX sur OFF.

 

Jet Sagittario

21 mars 2010, voici en avant première la déco du Sagittario. Il est fini à 97%.

Bientôt, il va rejoindre comme Clément Ader, Louis Blériot, les frères Wright..... son élément avec un peu de poussée en plus, certes !


Premier vol imminent   à   s u i v r e !

 

Lundi 24 mai 2010.

Le premier vol a été effectué à Argeliers sans encombre. Quasi aucune correction au trim ! Le problème c'est que je n'ais pas eu le temps de prendre une photo en vol.

1er vol du 24mai 2010 (3)

La logistique pour la mise en oeuvre est peu lourde. Extincteur, groupe électrogène pour gonfler le mini-compresseur et casques anti-bruit !

 

1er vol du 24mai 2010

Le support adapté à l'avion pour le remplissage. (merci Eric)

 

1er vol du 24mai 2010 (1)

Photo après son vol, Mitch a le sourire !

1er vol du 24mai 2010 (2)

 

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-


Le "matos" passons à la logistique et accastillage.

  Canne et boîte à étincelle

La canne et sa boîte à étincelle. Fabrication maison, manche en bois de chêne !

Avant.

P2242866 [1024x768]

Et après ! alimentée par un accu Lipo.... étincelle puissante garantie !

 

1er démarrage (1)

26/12/2009. Premier essai du démarrage au banc. Nous savons que le réglage de la vis de richesse est de 3 à 4 tours (donnée constructeur en Italie) qu'il faut injecter de l'air entre 4 à 8 bars dans la chambre, insérer la canne de démarrage dans la tuyère arrivant au niveau de la chambre de combustion !

Casque anti-bruit sur la tête !

Premier boum...... et une flamme sort de la tuyère.... l'adrénaline monte !! Mitch me regarde !!! ça va péter !!

A force d'insister la canne de démarrage vire rapidement au rouge.... on stoppe tout... Mitch sort une clope et l'allume sur la canne (véridique) et 30 secondes de pause !

Allez on re-essai,

on change, vis de réglage sur 3 tours et un quart...

Et là ! action réaction........

1er démarrage (2)

1er démarrage

Mise en route effectuée, voilà ce que donne le pulso après seulement 10 secondes ! l'inox réfractaire est incandescent environ 800°C !! chaud les marrons.

Tête+marguerite (1)

Une photo de la tête et d'une marguerite, appelée aussi valve ou clapet.

Elle est composée en acier et 1 % de carbone.

 

07/01/2010.

Voici un exemple du réservoir, sans doc spécifique dur dur de faire un bidon ops ! N'est-ce pas Mitch ??

Au remplissage aucune bulle d'air doit rentrer dans la poche ! sinon arrêt du pulso.

Principe : une poche qui resiste au carburant soudée au gabarit. Insérer dans une bouteille qui elle ; est présurisée à deux endroits.

Une méthode bien particulière par rapport au moteur méthanol et essence.

Réservoir (1)

Réservoir

P1272767 [1024x768]



En attendant d'autres photos, je joints ci-dessous 4 pages d'un article de 1973 parue sur MRA. Il faut dire que les renseignements en français ne cours pas les rues !

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4



      
 
                                                                                                                       


À propos

Notre passion, l'aéromodélisme et le grandeur principalement avec des avions de sport style racers GM, Meetings, techniques, astuces, reportages et des albums avec + 5742 photos. WELCOME...._______ Maj 2017_09_08.